Nouvelles nominations aux EUA

Depuis le 1er février 2017 le directeur des Editions Universitaires d’Avignon est monsieur Guido Castelnuovo, professeur d’université.
http://ciham.ish-lyon.cnrs.fr/membres/guido-castelnuovo

Yves Caron, bibliothécaire, en est le responsable éditorial.

Les parutions 2016 ont été…

Alain Badiou, Laure Adler

La philosophie, le théâtre, la vraie vie

« Les philosophes doivent être clairs et non pas profonds.  Certains d’entre eux sont profonds par vocation, ils aiment cela, ils aiment avoir un jargon ténébreux. Cela, c’est la philosophie romantique.
Ce n’ est pas ma philosophie ».
Alain Badiou repense le lien qui unit théâtre, politique et philosophie. Sa République de Platon offre au spectateur d’observer l’oeuvre originale au travers du prisme contemporain, alimenté par les évolutions et révolutions politiques survenues au cours de l’histoire, plaçant ainsi la république au coeur du Festival d’Avignon.

Nb de pages 76 p.
ISBN-10 2357680555
ISBN-13 9782357680555
Prix : 7 euros

Marie-José Malis, Laure Adler

Changer le monde par le théâtre

« Essayer de faire du nouveau, de l’art, tenter quelque chose, c’est un combat; que ce soit ce combat-là, c’est ce que j’espère du théâtre. Et voilà que quelque chose se constitue publiquement face à une oeuvre. Que cela doive se constituer dans une bataille, je pense que c’est de notre temps. »
Quand Marie-José Malis aborde Hyperion d’Hölderlin, elle veut en transmettre la philosophie aux
spectateurs. Le poète a imaginé une nouvelle organisation du monde pour atteindre le bonheur. Cela passe par la nécessité d’apprendre à aimer le monde, les hommes et tout ce qu’engendre l’humanité, entre autres, la pauvreté, les échecs et ne plus avoir peur de la perte. Voilà le bonheur de Marie-José Malis, des idées qu’elle propage sur la scène.

Nb de pages 56 p.
ISBN-10 2357680504
ISBN-13 9782357680500
Prix : 7 euros

Christian Schiaretti, Laure Adler

Sacré souffle. Poésie, théâtre, politique

« Pour avoir le souffle de Claudel, il faut s’entraîner. Dans un seul verset, pour conserver un souffle qui tient l’unité de sens du vers du début à la fin, il faut avoir une maîtrise, une connaissance, une sagesse de son rapport au vers, très profondes. »
Pour Christian Schiaretti, il ne s’agit pas seulement d’éduquer l’acteur à la beauté de la scansion et du souffle, mais aussi d’affiner l’oreille du spectateur à l’élégance d’une belle formulation. La langue et son usage sont au cœur de son travail et il l’a prouvé en installant les Langagières dans le paysage poétique de Reims.
Avec Mai, juin, juillet et son mélange générationnel, qu’il considère comme fondamental, Christian Schiaretti lie (par leur parcours similaire), et oppose (par leur positionnement tant politique que théâtral), Barrault et Vilar.

Nb de pages 84 p.
ISBN-10 2357680490
ISBN-13 9782357680494
Prix : 7 euros